Kung Fu
Tai Chi
Qi Gong

Devenu aujourd’hui plus un sport de combat qu’un art martial, notamment avec la déclinaison compétitive du sanda, il s’agissait à l’origine d’une méthode de formation à la fois spirituelle et technique.

Il existe actuellement les styles dits traditionnels et des styles modernes. Pour les premiers, on répertorie plus de 200 types de boxes, par exemple les styles de la mante religieuse, de l’homme ivre, du dragon, du tigre, du singe, de la grue, …

On y trouve également la pratique de nombreuses armes traditionnelles que l’on peut classer en trois catégories :

  • les armes simples : bâton, lance, épée, sabre, hallebarde, …
  • les armes doubles : double sabre, double crochet, double couteau et double épée
  • les armes flexibles : nunchaku à trois branches, chaîne à neuf sections, ….

  • D’autres armes existent mais sont peu pratiquées de nos jours, elles utilisent des objets usuels comme le tabouret ou la rame.

    Les styles modernes quant à eux ont été créés dans les années cinquante par la Chine, il s’agit d’une synthèse des styles traditionnels majeurs du sud et du nord de la Chine. Ils ont été introduits en compétition internationale lors des 1ers championnats du monde de 1991. Les taolu ainsi créés sont au nombre de trois. Ils sont connus sous la dénomination de « formes imposées » en changquan, nanquan et taijiquan forme 42.

    On trouve des formes modernes dans les armes suivantes : épée (jianshu), sabre du nord (daoshu), épée de taijiquan (taijijian), sabre du sud (nandao), lance (qiangshu), bâton du nord (gunshu), bâton du sud (nangun).


    De plus, la forme imposée du changquan a connu une évolution en 2001 par l’introduction de sauts et de difficultés. Pour la différencier de la précédente, on peut la dénommer « forme imposée 2 ». Les armes ont connu une évolution identique, on trouve donc une forme imposée 2 en épée (jianshu), sabre du nord (daoshu), lance (qiangshu) et bâton du nord (gunshu). Enfin, introduites à l’international en 2005 et en France en 2006, les formes optionnelles sont des formes libres réservées uniquement à la compétition et à la démonstration.