Kung Fu
Tai Chi
Qi Gong

« Taichi chuan » peut se traduire par « boxe du faîte suprême », « boxe ultime » ou « boxe de l’ombre ».C’est à la fois un art martial, une technique de santé et un art de vivre consistant en une succession de mouvements doux, lents et liés, qui permettent d’obtenir une harmonisation des forces yin et yang par la coordination de la conscience, du souffle et du mouvement.

Il existe plusieurs styles de Taichi chuan. Les cinq styles principaux, sont les styles Yang, le plus pratiqué dans le monde, Chen, Wu, Wu Yu et Sun.

Le Taichi chuan se pratique généralement seul, mais, il comporte également des exercices à deux, nommés « poussée de mains » (Tuishou)et des applications avec partenaire des techniques contenues dans les formes.

La pratique du Taichi chuan inclut également le maniement d’armes tels que l’épée ou l’éventail.

Bien qu'étant à l'origine réputé pour son efficacité en self-défense, il est aujourd'hui essentiellement pratiqué y compris en Chine, comme une gymnastique de santé dénouant les tensions physiques et psychiques, et de longévité. Les mouvements d’étirements, la sollicitation progressive des articulations, l’alternance de contraction et de relaxation du système musculaire et tendineux permettent d’améliorer la circulation des liquides, renforcer les tendons et ligaments et d’éliminer progressivement les tensions. En stimulant les différents systèmes de l’organisme, le Taichi chuan permet d’améliorer la coordination psychomotrice, la mémoire, ainsi que la souplesse. Sur le plan psychique, sa pratique est un outil relativement efficace de lutte contre le stress. Enfin, il plonge ses racines dans les principes de la philosophie taoïste.